top of page
  • l'équipe

Page d’expression - Magazine

Au dernier conseil municipal, nous avons appris que notre page d’expression dans les

magazines sera partagée avec la majorité, soit ½ page chacun. Nous avons exprimé notre

étonnement et notre surprise d’un tel partage. Nous savons que l’espace d’expression n’est

pas « quantifié » mais nous pensions qu’une page sur une vingtaine était un bon compromis.

Qu’elle soit réduite, nous n’y pouvons rien, mais partager avec la majorité comme écrit dans la délibération, nous laisse perplexes quant à l’interprétation de l’article L 2121-2-7 du code général des collectivités territoriales. 


Vous trouverez l’article que nous avions proposé, dans sa totalité, avant la décision de la

majorité pour le prochain bulletin municipal à paraître en juillet prochain.


L’Océan les pieds dans l’eau,


Sur plus de 13 kms, nos plages de sable fin sont la première vitrine de la Tranche sur Mer.

C’est l’endroit magique pour tous les amoureux du bord de mer qu’ils soient plaisanciers,

adeptes de sports de glisse (véliplanchistes, surfeurs, kite-surfeurs, etc. ) ou simples

baigneurs.


Mais il peut y avoir le revers de la médaille. Rappelons-nous la tempête XINTHIA ;


La défense contre la mer est donc indispensable. C’est l’objet de la GEMAPI.

La GEMAPI (GEstion des Milieux Aquatique et Prévention des Inondations) est un bloc de

compétences confié aux EPCI 5 Communauté de Communes Sud Vendée Littoral) de manière obligatoire à compter du 1er janvier 2018 par les lois de décentralisation de 2014

(loi MAPTAM), puis 2015 (loi NOTRE).


Comme nous l’évoquions déjà en campagne électorale, la protection de nos plages est un

sujet qui nous préoccupe. La Tranche est inscrite dans un plan de prévention des risques

majeurs, inondation depuis quelques années.


En effet, l’érosion et le transit sédimentaire sont des phénomènes naturels, complexes et

porteurs de risques. Il convient d’être vigilants et présents auprès des instances de gestion

du GEMAPI.


Pour exemples, quelques dossiers sont à surveiller :

  • La remise en état de nos épis (posés en 1965)

  • La protection de la dune de la belle Henriette où des crédits ont été alloués mais toujours pas de travaux.

  • L’entretien des protections bois/paille à consolider. Celles-ci ont beaucoup souffert lors des grandes marées (Générelles, Pomme de pin)

De son côté la commune vient d’acquérir des parcelles sises du 19 au 29 – 8 ème Av. du Parc du Rocher afin de faciliter les interventions du syndicat mixte bassin du Lay.


Mais la meilleure protection de la côte c’est vous. Ensemble respectons cet équilibre

fragile…



73 vues

Posts récents

Voir tout

Non prévue au calendrier initiale, la séance s’est déroulée en à peine un quart d’heure, avec un effectif restreint et sans public. L’objet unique de cette réunion était : Reversement de la Taxe d’amé

bottom of page